Mwane Boulingui Bu Mombu s’offre un second mandat à la ligue de l’Estuaire de volley

Vie des ligues

lundi 30 novembre 2015 à 18h03 par La Rédaction

Vie des ligues

Candidat à sa propre succession, le président sortant de la Ligue de volley-ball de l’Estuaire, Jean Claude Mwane Boulingui Bu Mombu, a rempilé avec 100% de voix exprimées, samedi, au siège du Comité olympique gabonais à Libreville, au cours d’une assemblée générale élective, dirigée par le président de la Fédération gabonaise de volley-ball, Frédéric Ndounda.

Elu pour la première fois en 2011, Jean Claude Mwane Boulingui Bu Mombu, se succède à lui-meme, Les six clubs affiliés à la Ligue de l’Estuaire, Tourbillon Gabon O’mbilanziami (1 voix), AS Lova (2 voix), Variété volley-ball association (2 voix), Ndella (2voix), Kwan (2 voix), Funny VB (1 voix), soit 10 voix qui ont voté à 100% pour la liste de Mwane Boulingui Bu Mombu, l’unique candidat qui s’est présenté à ce scrutin. Les représentants d’Espoir volley-ball académie, un club affilié à la Ligue de volley-ball, ont en revanche manqué à l’appel des délégués.

Le nouveau bureau de la ligue de l’Estuaire de volley-ball

Dans son programme pour les quatre prochaines années, Jean Claude Mwane Boulingui, se base sur trois axes d’activités : la formation, la promotion et les compétitions. Au niveau de la formation, il a signé un partenariat avec l’Ecole de sport d’Owendo, qui va en plus du football enseigner le volley-ball à ses élèves.
Au niveau de la promotion, le nouveau bureau compte organiser des tournois dans les lycées et les casernes.

En ce qui concerne les compétitions, il entend créer les All-Stars Games et la Coupe "Ndong Philo", en plus des trois compétitions existantes (championnat provincial, coupe de début de saison et coupe de fin de saison). L’inspecteur des sports à la direction provinciale des sports de l’Estuaire, Mangui Bouka, a donné quelques conseils au nouveau bureau, avant de rappeler qu’il fallait respecter tous les détails dans le processus électoral.

Après avoir été félicité par le président de la Fédération gabonaise de volley-ball, Frédéric Ndounda, le président reconduit a estimé qu’il a été réélu en raison du travail qu’il a réalisé en accord avec les clubs. « Je vais toujours donner le maximum en étroite collaboration avec les clubs car le volley-ball est ma deuxième famille. Quand j’ai pris cette ligue en 2011, un match n’avait plus été organisé par la ligue depuis 3 ans. Le boycott des activités sportives de volley-ball au sein de l’Estuaire avait marché ».

L’installation protocolaire du nouveau président de la ligue de l’Estuaire

En prélude à cette élection, les bilans moral et financier de la saison 2014-2015, ont été approuvé par acclamation, par tous les délégués présents. Au niveau du bilan moral, notons que la Ligue a organisé la Coupe de début de saison et le championnat provincial pour 106 matches joués par les six clubs engagés en D1 Hommes et autant de clubs engagés en D1 Dames ainsi que la participation de 179 licenciés.

Au niveau du bilan financier, la ligue a dépensé 6.810.000 F.CFA durant la saison 2014-2015, grae notamment à l’apport du bureau de la Ligue évalué à 6.000.000 F.CFA. L’engagement des clubs à la Coupe de début de saison (200.000 F.CFA) et au championnat provincial (275.000 F.CFA), et les frais de licences des joueurs (237.000 F.CFA), a été très insuffisant au regard des dépenses de la ligue la saison 2014-2015.